Dans le cadre de la modernisation des pratiques pédagogiques et des supports de cours, l’Enseignement à Distance de la Fédération Wallonie-Bruxelles a entamé depuis 2013 sa transformation complète, un tournant numérique dans son histoire.

Le ministre de l’Enseignement obligatoire a en effet marqué son accord sur « le basculement du support papier vers un support électronique… » dans son intégralité, pour le 31 décembre 2015, tout en recentrant les missions de l’EAD sur la préparation aux épreuves certificatives de l’enseignement obligatoire.

L’objectif poursuivi : fédérer 300 professeurs-vacataires autour de la mise en ligne d’un dispositif accueillant 30 000 apprenants de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ce sont les étapes de cette transformation organisée et mise en œuvre par la Direction de l’Enseignement à Distance que nous nous proposons de partager. 

Nous visons une transformation rapide des cours papier vers des parcours pédagogiques interactifs accompagnés d’un confort d’apprentissage et d’une reconnaissance de marque. Pour ce faire, nous concevons des parcours interactifs basés sur le choix d’une série d’invariants. Dans notre modèle, chaque invariant correspond à une activité Moodle particulière (Livre, Questionnaire, Test, Glossaire, Objectifs, Notes, Badges, emplacement de Forum, de Chat…). Exemples à l’appui (actuellement 20 % des cours sont prêts à la mise en ligne et des équipes de professeurs vacataires finalisent 50 autres % des cours) nous montrerons que le tournant numérique de l’EAD se réalise afin de proposer des cursus d’apprentissages toujours plus efficients.